Magnifique Cap-Bon-Ami dans le parc national Forillon

Cap-Bon-Ami, dans le parc national Forillon, c’est la nature à l’état sauvage.  Contrairement aux douces pentes du secteur sud, les falaises se dressent au secteur nord offrant un panorama saisissant. Vous trouverez à la fin de la route du secteur nord ce que plusieurs déclarent être la plus belle vue de Forillon!

Lorsque nous jetons un premier coup d’oeil au secteur de Cap-Bon-Ami, il est presque impossible de ne pas remarquer ce livre ouvert sur la géologie devant nous. Les strates de la falaise sont visibles et chacune représente des milliers d’années d’accumulation et de formation. Ces petites corniches créées par l’érosion deviennent ensuite des endroits de choix pour la nidification des oiseaux marins. De mars à août, les falaises sont le centre d’activités de cormorans, goélands, guillemots, marmettes et surtout, des mouettes tridactyles, la plus grande colonie de l’Amérique du Nord se trouvant juste à côté.

Cap-Bon-Ami
Une photo de famille de 1981, une époque où l’on pouvait grimper le rocher le Quai – et une époque où les parents étaient plus relax! 😉

Autres exemples de faune que vous pourriez apercevoir: marmottes, porcs-épics, ours (pas de panique!) et aigles. Les eaux avoisinantes sont visitées par les phoques, les dauphins et les baleines pendant la saison. Le rocher Le Quai est surmonté d’un magnifique belvédère et un escalier vous permet l’accès à la plage de galets plus bas.

Avec autant à voir, n’oubliez pas vos lunettes d’approche!

La tour du Mont Saint-Alban

Au départ du secteur du Cap-Bon-Ami, le sentier du Mont Saint-Alban longeant la falaise en vaut vraiment la peine. La pente au début est assez prononcée, on lâche pas! (Vous pouvez le faire! Dans toutes mes années comme guide, j’ai accompagné plein de gens à la tour. Le plus vieux avait 90 ans!) En chemin, les 5 belvédères vous offriront un endroit de rêve pour reprendre votre souffle.

Mont Saint-Alban
La partie du sentier du Mont St-Alban où la pente est la plus prononcée.

Le sentier est bien balisé et entretenu par Parcs Canada, soyez par contre prudents en montant ou descendant et portez des chaussures appropriées (pas de sandales!). Un rythme normal vous amènera à la tour en 50 minutes (2 km) avec de l’énergie restante pour profiter du paysage! La descente devrait être plus rapide.

Mont Saint-alban
Les hautes-terres et les basses-terres de Forillon.

De la tour du Mont Saint-Alban, la vue à 360 degrés est inobstruée et spectaculaire.  On peut apercevoir le Cap-Gaspé à la pointe de Forillon, l’île Bonaventure, Cap-des-Rosiers et son inoubliable phare et le centre-ville de Gaspé. On dit que par jours secs et clairs on peut apercevoir l’ile d’Anticosti, l’autre bord du golfe mais c’est un exploit que je n’ai jamais réussi, malgré bien des essais.

View from shelter
La vue de l’abri au Cap-Bon-Ami.

Du sommet, vous remarquerez peut-être que le paysage est clairement défini entre des terres basses et des montagnes, deux formations qui semblent bien différentes, et avec raison! Géologiquement, les roches où  se trouvent le phare sont presque 100 million d’années plus vieilles que la montagne sur laquelle vous vous tenez. Cette diversité géologique est l’une des raisons que l’on a accordé le statut de parc national à Forillon. Ce milieu inhospitalier de falaises permet aussi la présence de plantes arctiques-alpines, qui poussent dans ce parc depuis la fin de la dernière époque glaciaire.

En rebroussant chemin vers le stationnement du Cap-Bon-Ami, jetez un dernier coup d’oeil aux environs à partir de l’abri (il y a des salles de bain et de l’eau potable). Lors d’une journée plus fraîche, peut-être qu’un autre marcheur aura déjà réchauffé les lieux avec un réconfortant feu dans le poêle à bois.

Milk&Bone entertains the sunrise crowd at the 2016 concert at Cap-Bon-Ami
Milk&Bone réveille la foule tout en douceur au spectacle du lever de soleil en 2016.

Tous les ans, le Festival de Musique du bout du monde organise un concert très spécial au lever de soleil (habituellement la deuxième semaine d’août). La musique et les premiers rayons du soleil s’unissent pour une expérience magique.

Cap-Bon-Ami
Les nuages ajoutent à la magie du décor au Cap-Bon-Ami
Cap-bon-Ami au début des années 1980.

Temps nécessaire pour se rendre au Cap-Bon-Ami à partir du Camping Griffon: 20 minutes, environ 20 km. Les frais d’entrée sont gratuits en 2017, pour célébrer le 150ième anniversaire de la Confédération.

Racontez-nous vos meilleurs souvenirs du Cap-Bon-Ami dans la section commentaire.

What to do with only one day?

While many stay for many days (an average stay at Camping Griffon is 3-4 days), some of you are just quickly passing through. For some, it will be a scouting trip, during which they will identify their favorite part of the Gaspé and then come back and stay longer in that particular area. Others are overseas tourists trying to cover as much distance as they can during their Canada trip. Whichever category you fall into, here is my Guide to visiting the Gaspé-Forillon for those who have a need for speed!

The Jewel of the Area: Forillon National Park

I am relentlessly promoting the national park. It’s a place I know well, it was my workplace for 12 years as a guide. While I share information, I am sometimes noticing that for some visitors, the word park has a negative connotation. These people are often of limited mobility and associate the word park with a long physical effort to reap the rewards of a beautiful scenery. However, in there lies the absolute beauty of Forillon! It’s a park I like to label as  ‘accessible’, a place where you can see magnificient landscapes such as the ones featured below, even without straying too far from the vehicle  (all following photos were taken at most a few steps from the car) :


So, for those of you with limited time of mobility: even if you only have a little bit of time, take at least the opportunity to ride through the North and South areas of the park. Go to Cap-bon-Ami and take in the stunning landscape. Follow the 132 all the way to the South Area and drive to the end of the road. Even if your Forillon visit is fast, it will allow to discover at least some of the beauty of Forillon.

Time needed with a departure and return to camping Griffon with a few photo stops : 2 hours

Notes : The road to Cap-bon-Ami is quite steep. It may be best to not bring towed equipment. Entry fees are waived for the 2017 season, as a celebration of Canada’s 150th .

If you have more time, add some of these items to your visit:

Tell us how you maximized a short visit to Forillon. Did you come back later for a longer stay?

Guide de visite rapide pour campeurs pressés

Bien la plupart d’entre vous passent quelques jours chez nous (la durée de séjour moyenne au Camping Griffon est de 3-4 jours), plusieurs visitent la Gaspésie plutôt rapidement. Pour certains, c’est une façon de faire une tournée de reconnaissance pour ensuite revenir et se concentrer sur un coin de la Gaspésie qu’ils ont particulièrement apprécié. D’autres sont ces touristes d’outre-mer qui tentent de voir le plus possible du Canada en parcourant de grandes distances. Quelle que soit la catégorie dans laquelle vous vous trouvez, voici mon petit guide comment visiter la région de Gaspé-Forillon pour les ‘speedés’.

Le joyau de la région : le parc Forillon

Je fais constamment la promotion du parc. C’est un endroit que je connais bien, ayant été mon lieu de travail comme guide pendant 12 ans. Je constate toutefois que chez certains visiteurs, le mot parc a une connotation négative. Souvent ce sont des gens à mobilité réduite qui s’imaginent que pour profiter des plus beaux paysages, ils devront marcher plusieurs kilomètres. Mais voilà la beauté de Forillon! C’est un parc que j’aime appeler ‘accessible’. Un endroit où l’on peut voir des merveilles comme celles-ci, même en sortant à peine de sa voiture  (toutes les photos de cette page ont été prises à quelques pas de la voiture, tout au plus) :

Secteur sud du parc Forillon, à l'Anse-Blanchette
Secteur sud du parc Forillon, à l’Anse-Blanchette
Cap-Bon-Ami, au secteur nord du parc Forillon
Cap-Bon-Ami, au secteur nord du parc Forillon
Quai de Grande-Grave au coucher de soleil
Quai de Grande-Grave au coucher de soleil

Donc, pour ceux à mobilité ou disponibilité réduite : même si vous n’avez que quelques heures, partez pour une balade en voiture! Entrez au moins dans les secteurs du parc, allez au secteur nord juste qu’au Cap-bon-Ami admirez le paysage, retournez sur la 132 pour ensuite entrer au secteur sud et parcourir le chemin jusqu’au bout de la route. Même si votre visite aura été rapide, vous aurez au moins eu l’opportunité de voir un peu de la beauté de Forillon. Avec un peu de temps, ajoutez la visite du centre d’interprétation ou du site patrimonial de Grande-Grave (ou des autres attraits listés ici) à votre visite.

Pour ceux voyageant en motorisé et passant deux nuits chez nous, vous pourriez à la sortie du secteur sud vous dirigez vers le secteur de Penouille, pour ensuite revenir au camping Griffon via la 197. De cette façon, vous aurez maximiser votre seule journée en parcourant toute la boucle de la pointe de Forillon. En plus, vous pourrez passer aux poissonneries de Rivière-au-Renard au retour pour vous procurer des produits frais pour le souper.

Temps minimum nécessaire pour la balade, à partir du camping Griffon (aller-retour avec quelques arrêts photo) : 2 heures

Notes : Le chemin qui mène à Cap-bon-Ami a une pente très prononcée, laissez vos longues remorques au camping ou encore dans les stationnements du parc. Aussi, les frais d’entrée sont gratuits en 2017 pour les célébrations du 150ième du Canada .

Si vous avez plus de temps, voici quelques suggestions d’ajouts à votre visite, selon votre temps disponible et vos intérêts.

Êtes-vous l’une de ces personnes qui avait peu de temps? Comment avez-vous maximiser votre visite de la péninsule de Forillon?

Secteur La Vallée et Le Portage dans Parc national Forillon

Les sentiers La Vallée et Le Portage sont des trésors cachés. L’un traverse l’épine des Appalaches et joint du nord au sud les villages de L’Anse-au-Griffon et de Penouille, l’autre est une boucle de 9.2 km offrant de belles opportunités de randonnées à pied, à la course, en vélo ou à cheval.

Le sentier

La rivière de l’Anse-au-Griffon coule tranquillement dans la vallée, séparant la boucle en deux parties. La première est dans un endroit dégagée en terrain assez plat, la deuxième est plus accidentée et traverse la forêt. Entre les deux se trouve des anciens champs en friche.

Ce secteur, avant la création du Parc national Forillon, faisait partie du village de l’Anse-au-Griffon. Ces terres fertiles et ces riches forêts fournissaient de belles opportunités d’agriculture et de sciage. Bien que tous les bâtiments furent détruits à l’expropriation, il est encore possible de voir les traces de ce passé, entre autres par la présence de flore non-indigène comme les pommiers, lilas qui parsèment maintenant les champs en friche.

Le sentier est bien balisé et entretenu. Il a deux abris et est parsemé de bancs de parc pour vous permettre un répit durant votre visite.

Faune

Il est assez facile d’observer la faune dans la Vallée. Durant mes séances de course, j’ai pu voir des orignaux, ours, porc-épic, lièvres et renards. Plus rarement, j’ai aperçu des mouffettes, coyotes et chevreuils (les plus furtifs). 

Les orignaux semblent plus faciles à observer le matin et en fin de journée, et les journées plus humides. Les porc-épics ont une présence presque constante le long du sentier. Ils se déplacent tranquillement et semblent peu se préocupper de la présence d’humains, donc sont de bons sujets photographiques! Les ours sont actifs le jour et il m’arrive d’en voir dans les buissons près du sentier, à la recherche de baies ou pousses à manger ou même grimpés dans un arbre. Les renards et lièvres sont assez communs mais leur observation sera rapide! 

Soyez vigilants mais surtout respectueux envers la faune lors de vos observations. Pour vous rassurer au sujet des ours, consultez cette page qui vous donnera plus de renseignements au sujet des rencontres avec les ours noirs. N’ayez pas peur, voir des animaux dans leur habitat naturel est un grand cadeau.

En hiver, ces sentiers deviennent de magnifiques pistes de ski de fond entretenues par des bénévoles. .

Vous trouverez plus d’informations au sujet de la Vallée et Parcs national Forillon sur le site web de Parcs Canada.

 

La Vallée and Le Portage, in Forillon National Park near l’Anse-au-Griffon

La Vallée and Le Portage are hidden gems inside Forillon National Park, cutting between the spine of the Appalachian Mountains and connecting L’Anse-au-Griffon in the north with Penouille in the south. A 9.2 km loop makes for a serene and beautiful nature hike, horse-riding tour, cycle ride, or jogging trail.

The La Vallée and Le Portage Trail

L’Anse-au-Griffon river winds lazily down the valley, separating the trail into two. One half of the trail loop is mostly clear and flat, while the other loop is more hilly, and runs through a forest. In the middle is a stretch of grassland.

The valley contains the remains of part of L’Anse-au-Griffon village. The villagers took advantage of the fertile and wooded area to run sawmills and farms in service of the coastal areas, where fishing predominated. The farms and businesses here were appropriated during the establishment of Forillon National Park. Although no farms or buildings remain on that land today, many apple and lilac trees, residues of the original farm gardens, can be seen growing wild.

The trail is very well maintained by Parks Canada, and has two shelters, and some picnic benches, so you can spend an hour or two exploring, and then rest in peaceful surroundings.

Wildlife in La Vallée and Le Portage Trail

It is very easy to see wildlife here – regularly while jogging I see moose, bears, porcupines, hares, and foxes. More rarely I have seen skunks, coyote, and deer, although those are more shy. 

The moose are most likely to be seen early in the morning or at twilight, or on a day of mist or light rain. Porcupines can be spotted on the trail edges at any time. They move slowly and aren’t afraid of anything, so you’ll have plenty of time to take pictures. Bears may be spotted at any time in the day and tend to be in the ditches or hedges, where they find berries and twigs to eat. Sometimes you can spot them in trees. Hares and foxes are common but wary and you will probably just see them bolting away from you.

Be respectful and careful around wildlife – here’s some good advice on how to avoid a bear encounter. But don’t be afraid – it’s an amazing experience to see these animals in their natural environment.

In the winter, these trails are groomed for cross-country skiing by local volunteers.

You can read more about La Vallée, and other Forillon National Park hiking trails, on Parks Canada’s website here.

 

Visit Stunning Cap-Bon-Ami in Forillon National Park

Cap-Bon-Ami, in the north sector of Forillon National Park, appears wilder and more rugged than the south sector. The end of the road in the north area leads to what most would deem the most beautiful view of Forillon!

Arriving at Cap-Bon-Ami, one cannot help but notice it is an open book on geology with rock layers fully on display, each formed over thousands of years. The small ledges eroded over time are prime nesting real estate for marine birds. From March to August, cliffs and ocean teem with flocks of cormorants, murres, guillemots, gulls and most of all, black-legged kittiwakes, this notably being home to Eastern Canada’s most important colony of the species.

Cap-Bon-Ami
A vintage 1981 family photo, at a time it was permitted to walk to the tip of Le Quai -and parents seemed a lot more chill about safety! 😉

Other fauna that can be seen in the area among others are: groundhogs, porcupines, bears (no need to panic!) and eagles. The neighbouring waters are also frequently visited by seals, dolphins, and whales throughout the season. The lookout on ‘Le Quai’ rock then leads to a staircase allowing you to explore the pebble beach below.

With so much to spot, best bring your binoculars!

Mont Saint-Alban Tower

Departing from Cap-Bon-Ami, the Mont Saint-Alban trail is well worth the hike and winds along a cliff-side. It is extremely steep at first – but don’t give up! (You can do it! In all my years of working as a guide on this trail, I have brought people of all ages, the oldest being 90.) On the way to the tower 5 lookout points, each with a different view, will provide a breathtaking spot to catch your breath.

Mont Saint-Alban
Steepest part of the trail, short but intense.

The trail is well sign-posted, maintained, and fenced by Parks Canada, but use caution as you are ascending and descending and wear proper footwear (no sandals). A leisurely pace will bring you to the tower in about 50 minutes (2 km) with some energy left to enjoy the view! The descent should go much faster.

Mont Saint-alban
Forillon’s lowlands and highlands.

From the Mont Saint-Alban tower, one can see some of the park’s most spectacular geographic features, including Cap Gaspé at the tip of the park, Bonaventure Island, Cap-des-Rosiers with its prominent lighthouse and downtown Gaspé. Some say that on a clear dry day one may see Anticosti island across the Gulf of St-Lawrence but it is a feat I have never personally achieved despite many attempts.

View from shelter
View from shelter

From the peak, you may notice that the landscape is sharply divided between flat lower lands and rugged mountains. Both seem very different and, with good reason! Geologically, the rocks where the lighthouse stands are about 100 million years older than those forming Mont Saint-Alban. The presence of many varied geological eras in this relatively small area is one of the reasons Forillon was granted national park status. These unhospitable rocks also lead to the presence of mysterious arctic-alpine plants which have grown on these cliffs since the end of the last ice age.

On your way back to the parking lot, take a last breather in the shelter (providing bathrooms and drinking water fountains). On a chillier day, a fellow hiker may have even started a little fire in the wood stove, knowing others will appreciate the cozy reception.

Milk&Bone entertains the sunrise crowd at the 2016 concert at Cap-Bon-Ami
Milk&Bone entertains the sunrise crowd at the 2016 concert.

Every year, usually the second Sunday of August (check with Festival de Musique du bout du monde), a very special concert is held here at sunrise. The music and the sunrays on the cliff mix in a magical experience.

Read more about this hiking trail, and others, on Parks Canada’s website.

Cap-Bon-Ami
Clouds adding some interest to this ever-changing landscape.
Vintage photo of Cap-Bon-Ami
Vintage photo of Cap-Bon-Ami, around 1980.

Time to reach Cap-Bon-Ami from Camping Griffon: 20 minutes, about 20 km. Entry fees are waived for 2017, in commemoration of Canada’s 150th.

Please share your memories of Cap-Bon-Ami in the comments below!