Secteur La Vallée et Le Portage dans Parc national Forillon

Les sentiers La Vallée et Le Portage sont des trésors cachés. L’un traverse l’épine des Appalaches et joint du nord au sud les villages de L’Anse-au-Griffon et de Penouille, l’autre est une boucle de 9.2 km offrant de belles opportunités de randonnées à pied, à la course, en vélo ou à cheval.

Le sentier

La rivière de l’Anse-au-Griffon coule tranquillement dans la vallée, séparant la boucle en deux parties. La première est dans un endroit dégagée en terrain assez plat, la deuxième est plus accidentée et traverse la forêt. Entre les deux se trouve des anciens champs en friche.

Ce secteur, avant la création du Parc national Forillon, faisait partie du village de l’Anse-au-Griffon. Ces terres fertiles et ces riches forêts fournissaient de belles opportunités d’agriculture et de sciage. Bien que tous les bâtiments furent détruits à l’expropriation, il est encore possible de voir les traces de ce passé, entre autres par la présence de flore non-indigène comme les pommiers, lilas qui parsèment maintenant les champs en friche.

Le sentier est bien balisé et entretenu. Il a deux abris et est parsemé de bancs de parc pour vous permettre un répit durant votre visite.

Faune

Il est assez facile d’observer la faune dans la Vallée. Durant mes séances de course, j’ai pu voir des orignaux, ours, porc-épic, lièvres et renards. Plus rarement, j’ai aperçu des mouffettes, coyotes et chevreuils (les plus furtifs). 

Les orignaux semblent plus faciles à observer le matin et en fin de journée, et les journées plus humides. Les porc-épics ont une présence presque constante le long du sentier. Ils se déplacent tranquillement et semblent peu se préocupper de la présence d’humains, donc sont de bons sujets photographiques! Les ours sont actifs le jour et il m’arrive d’en voir dans les buissons près du sentier, à la recherche de baies ou pousses à manger ou même grimpés dans un arbre. Les renards et lièvres sont assez communs mais leur observation sera rapide! 

Soyez vigilants mais surtout respectueux envers la faune lors de vos observations. Pour vous rassurer au sujet des ours, consultez cette page qui vous donnera plus de renseignements au sujet des rencontres avec les ours noirs. N’ayez pas peur, voir des animaux dans leur habitat naturel est un grand cadeau.

En hiver, ces sentiers deviennent de magnifiques pistes de ski de fond entretenues par des bénévoles. .

Vous trouverez plus d’informations au sujet de la Vallée et Parcs national Forillon sur le site web de Parcs Canada.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.

%d bloggers like this: